Trustpilot
★AVIS CLIENTS
CBD et conduite : suis-je dans la légalité ? – TRUTH AND RIGHT CBD

CBD et conduite : suis-je dans la légalité ?

Législation

CBD et conduite : suis-je dans la légalité Truth and Right CBD boutique en ligne

CBD versus THC

Le cannabis est très connu pour sa teneur en THC et ses effets psychoactifs. Pourtant, la plante de chanvre est riche de diverses molécules moins connues du grand public qui confèrent de nombreux bienfaits à ceux qui les consomment, comme le CBD, le CBG ou le CBN.


La plupart des variétés de cannabis contiennent un taux important de THC et agissent donc sur les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde. La consommation de THC entraîne ainsi des sensations d’euphorie, de détente, de somnolence et des effets secondaires de panique et d’anxiété à forte dose. Il est désormais prouvé que les personnes consommant du THC se trouvent affectées au niveau de leur comportement, de leur temps de réaction et de leur coordination motrice. Pour toutes ces raisons, la consommation de THC en France et dans d’autres pays d’Europe est strictement interdite, d’autant plus lorsqu’il s’agit de conduite (voiture ou engins motorisés sur le lieu de travail). Aujourd’hui, la France pratique une quasi tolérance zéro à l’égard du THC au volant. Du test salivaire au prélèvement sanguin, la présence de THC dans le sang peut se détecter, pour les plus gros consommateurs, jusqu’à plusieurs semaines après la prise de la molécule !


Ainsi, les amateurs de cannabis récréatif sont aujourd’hui nombreux à chercher des solutions alternatives pour ne pas jouer avec la loi et risquer des accidents lorsqu’ils prennent le volant. Avec le développement intensif du CBD aux Etats-Unis puis en Europe, le cannabis légal (CBD) se présente désormais comme la solution idéale dans le cadre de la conduite pour tous les consommateurs de chanvre.

Grâce à leurs vertus apaisantes mais non psychoactives, les produits dérivés du chanvre CBD permettent aujourd’hui de profiter de la plante et de ses vertus sans prendre quelque risque que ce soit pour soi-même et pour les autres lorsqu’on prend la route !
 Alors, concrètement, quels sont les effets du CBD et peut-on vraiment en consommer avant de conduire ?

CBD et conduite : suis-je dans la légalité Truth and Right CBD boutique en ligne

Peut-on conduire après avoir pris du CBD ?


Avec les études scientifiques qui se multiplient ces dernières années expliquant les bienfaits du CBD sur le corps et le potentiel de la plante de chanvre dans le traitement de troubles de santé divers, le CBD profite maintenant d’une ascension impressionnante. La molécule se présente désormais comme une solution assez large à de nombreux problèmes physiques ou psychiques et semble s’adapter à tous les publics !

Dans le cas de la conduite de véhicule, le CBD devient aussi la solution idéale pour tous les amoureux du cannabis qui veulent à la fois pouvoir conduire en toute légalité et bénéficier des bienfaits de la plante sans risques d’endormissement ou de troubles psychoactifs brutaux.


Bien que légale dans la plupart des situations, la consommation de CBD au volant reste encore à nuancer. En effet, les effets du CBD peuvent varier d’une personne à une autre, en fonction de la sensibilité et de la réactivité de chacun.
On remarque notamment que certains sujets sont plus sensibles que d’autres aux effets relaxants du CBD. Ainsi, même si la consommation de CBD n’est pas entendue comme dangereuse au volant, il est tout de même recommandé d’apprendre à connaître le produit avant d’envisager la conduite de votre voiture sous CBD.

Que vous consommiez du CBD sous forme de e-liquide dans votre cigarette électronique, sous forme d’huile dans votre régime alimentaire, en complément alimentaire ou en infusion simple, il est toujours préférable de savoir quelle dose de CBD est la mieux adaptée à vos besoins. Les effets du CBD peuvent considérablement varier ; certaines personnes peuvent en consommer en grande quantité sans ressentir la moindre somnolence.

D’autres sujets peuvent ressentir un effet calmant et relaxant dès la première prise d’huile ou de e-liquide. Si vous êtes un novice du CBD et que vous ne savez pas encore parfaitement quelle dose est adaptée à votre corps, il est donc important de prendre le temps de connaître les produits que vous consommez.

Que se passe-t-il en cas de test salivaire si j’ai consommé du CBD ?


De manière générale, le CBD reste quasiment sans danger dans le cadre de la sécurité routière. Et pourtant, lorsqu’on se penche sur la loi, les choses deviennent plus complexes.


En France, les tests salivaires effectués durant les contrôles servent à déterminer si l’individu au volant a consommé ou non du THC. Le pays est intransigeant sur le sujet, et pratique une politique de quasi tolérance zéro quant à la présence de THC dans la salive ou dans le sang. Les dosages acceptés par les tests sont si faibles qu’ils permettent, légalement parlant, de condamner la plupart des consommateurs, qu’ils soient occasionnels ou réguliers.


C’est d’ailleurs pour cela que la consommation de produits au CBD au volant est encore à risque sur le territoire français. En effet, la quasi totalité des produits CBD que l’on trouve sur le marché contiennent une infime dose de THC. Il est d’ailleurs pratiquement impossible de trouver du chanvre CBD sans THC, qu’il s’agisse d’huile, de e-liquide ou d’infusion. Même si son taux est extrêmement faible (0,2% de THC maximum en France), cela peut représenter un risque légal pour le consommateur.


Si vous ingérez du CBD de manière quotidienne ou importante, il y a alors toujours un léger risque que vous soyez positif au test salivaire de THC en France ! Prudence donc lorsque vous prenez le volant. La France étant très stricte sur le sujet du cannabis, veillez donc à vérifier la provenance et les taux des produits CBD que vous consommez !


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés